Avoir un animal de compagnie en Italie : les règles à suivre

Quelles sont les règles à suivre pour vivre avec son animal de compagnie en Italie ? / Flickr
Quelles sont les règles à suivre pour vivre avec son animal de compagnie en Italie ? / Flickr
27 février 2019, Eleonora Passetto

Quiconque a un animal de compagnie, surtout un chien ou un chat, sait parfaitement à quel point cela peut être dur de l’avoir en appartement, surtout dans une copropriété ou une résidence où tout le monde ne l’accepte pas forcément.

Le règlement officiel de la copropriété peut nous aider à résoudre tout litige. Connaître les règles concernant les animaux de compagnie là où vous vivez peut vous aider à éviter, ou du moins à minimiser le risque, de malentendus avec vos voisins.

La loi nº 220 de 2012 réglemente les immeubles en Italie et prévoit une réforme de la réglementation antérieure en la matière. En ce qui concerne les animaux de compagnie, voici la nouveauté de cette loi : aucun règlement ne peut interdire à un copropriétaire d'avoir un animal domestique dans son appartement.

Qu’entendons-nous par « animal de compagnie » ?

Il est évident que les chiens, les chats et les perroquets entrent dans cette catégorie, mais si on parle de lapins, de furets ou même de serpents... que dit la loi ?

Le règlement de l'appartement pourrait interdire la possession de tels animaux exotiques, puisqu'ils ne sont pas considérés comme des animaux domestiques en vertu de la loi italienne.

Le maître doit toujours garder un œil sur son animal pour s'assurer qu'il ne nuit pas aux autres personnes ou à la propriété.

Les propriétaires d'animaux de compagnie doivent s'assurer que leur animal ne salit pas la copropriété et, si cela se produit, qu'il ou elle s'occupe du nettoyage. Veillez à toujours avoir un sac sur vous, au cas où.

Aucun règlement ne peut interdire aux animaux de compagnie d'entrer dans les parties communes d’une copropriété ; toutefois, cette liberté est assujettie à certaines règles.

Les chiens doivent toujours être tenus en laisse lorsqu'ils se promènent dans les espaces publics de l'immeuble et celle-ci ne doit pas dépasser 1,5 mètre de long.

Les propriétaires de chiens doivent toujours avoir une muselière avec eux, au cas où ils seraient amenés à l'utiliser.

Conditions pour avoir un animal de compagnie en Italie :

  • Les chiens doivent obligatoirement être inscrits à l'Anagrafe Canina (registre des chiens) avec leur identification par puce électronique.
  • Pour les chiens comme pour les chats, des vaccinations doivent être effectuées contre les maladies les plus graves et les plus courantes.
  • Tous les animaux de compagnie doivent être munis d'une carte d'assurance-maladie délivrée par un vétérinaire qualifié.
  • Il est important de prendre soin de l'hygiène de l'animal, de ses accessoires et de l'espace dans lequel il vit (si vous laissez le chien sur le balcon ou sur la terrasse et que le chien y fait ses besoins, assurez-vous que les mauvaises odeurs ne se répandent pas chez les voisins).
  • De nombreuses plaintes dans les immeubles ont trait aux chiens qui aboient : selon certains précédents juridiques, le propriétaire de l'animal est responsable de tout trouble causé par son chien à autrui lorsqu'il aboie.

Pour que les personnes et les animaux domestiques cohabitent en paix dans les immeubles italiens, il est important de toujours respecter le règlement de la copropriété en question et d'essayer d'être tolérant et respectueux envers les autres.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista