Quelles sont les villes italiennes les plus chères pour les expatriés?

Freepik et Bjorn Christian Torrissen_Wikimedia_ (CC BY-SA 4.0)
Freepik et Bjorn Christian Torrissen_Wikimedia_ (CC BY-SA 4.0)
22 juin 2020, Rédaction

Le cabinet de conseil Mercer a publié la dernière édition de son enquête annuelle sur le coût de la vie pour les expatriés vivant dans les grandes villes du monde. Hong Kong reste en tête de liste des résultats, bien qu'il y ait également quelques changements par rapport aux années précédentes. Et qu'en est-il des villes les plus chères d'Italie? Jetons un coup d'œil aux résultats.

Le top 20 a connu quelques changements : Ashgabat (capitale du Turkménistan) a dépassé Tokyo dans le classement et est montée à la deuxième place, laissant la capitale japonaise à la troisième place, suivie de Zurich (Suisse), Singapour (Singapour), New York (USA), Shanghai (Chine), Berne (Suisse), Genève (Suisse) et Pékin (Chine). Sans surprise, près des deux tiers du top 10 sont occupés par des villes asiatiques, suivies de Séoul (Corée du Sud), Tel Aviv (Israël), Shenzen (Chine), Londres (Royaume-Uni), San Francisco et Los Angeles (États-Unis).

La première ville italienne du classement, et prenant le titre de ville la plus chère d'Italie, est Milan à la 47ème place. Milan a perdu 2 positions par rapport à 2019, maintenant sa position dans le top 50 et devançant également d'autres grandes villes comme Paris. L'autre ville italienne faisant partie de la liste est Rome, qui, par rapport à il y a un an, a perdu 10 positions et occupe la 65ème place, juste après Amsterdam. Les villes les moins chères de cette édition sont Tunis (Tunisie), Windhoek (Namibie), Tachkent (Ouzbékistan) et Biskek (Kirghizistan).

Afin de produire ce classement annuel, Mercer effectue une analyse des prix d'une large gamme de produits et services, y compris le logement, les transports publics, la nourriture, les vêtements, les articles ménagers et les divertissements. L'objectif de cette enquête annuelle, comme l'explique l'entreprise, est d'aider les multinationales et les gouvernements à définir des stratégies de rémunération pour leurs salariés expatriés ou étrangers. New York est utilisée comme ville de référence pour toutes les comparaisons et est mesurée par rapport au dollar américain, et l'enquête de cette année comprend 209 villes du monde entier.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista