Factures d'électricité et de gaz en Italie : comment éviter les arnaques

Comment éviter les arnaques dans les contrats d'électricité et de gaz en Italie / Gtres
Comment éviter les arnaques dans les contrats d'électricité et de gaz en Italie / Gtres
5 mars 2020, Rédaction

Choisir le bon fournisseur d'électricité et de gaz en Italie n'est pas facile. Les offres sont variées et vous êtes souvent plongé dans une véritable jungle d'informations difficile à parcourir, surtout si vous n'êtes pas italien. Alors, comment pouvez-vous vous en sortir et surtout éviter d'être «arnaqué»? Voyons à quoi faire attention lors du choix de vos tarifs de gaz et d'électricité en 2020.

Comme l'a souligné le journal italien Italia Oggi, les «arnaques», les propositions non transparentes et les méthodes de vente agressives peuvent rendre le choix du fournisseur d'électricité et de gaz très compliqué. S'il est vrai que, d'une part, la peur de se faire tromper empêche souvent les consommateurs de changer de contrat, d'autre part, le désir d'épargner conduit parfois les consommateurs à être téméraires et à tomber dans des pièges de vente. Il est conseillé d'être particulièrement vigilant par rapport à la vente à domicile, par téléphone et par correspondance.

En ce qui concerne les appels que les clients de l'électricité et du gaz en Italie peuvent recevoir des centres d'appels, l'alarme devraient sonner si le vendeur parle avec un manque de clarté concernant l'identité de l'appelant et de l'entreprise, ou s'il fait référence à certains économies sans avoir fourni ou partagé des informations précises sur la consommation de l'utilisateur, ainsi que toute insistance excessive à conclure un contrat. Compte tenu de la transition vers le marché libre de l'énergie, reportée au 1er janvier 2022, les clients doivent également se méfier des vendeurs de porte à porte qui déclarent que «le marché protégé est terminé et qu'il est donc obligatoire de signer un contrat dans le marché libre». Ce n'est pas vrai car il n'y a actuellement aucune obligation de passer au marché libre.

Vous devez également faire attention à ceux qui essaient de faire signer de nouveaux contrats. Comme le souligne le journal Italia Oggi, les vendeurs profitent souvent «du fait que chaque trimestre, et exclusivement pour les clients des services protégés, Arera met à jour les prix de référence». Cela signifie que les entreprises peuvent essayer de convaincre les clients de signer un nouveau contrat avec l'excuse de devoir vérifier la mise en œuvre de la mise à jour et demander à voir les factures. Dans ce cas, il est faut savoir que la mise à jour est automatique et qu'il n'est pas nécessaire de signer un document. Faites également attention à ceux qui se présentent comme des représentants des fournisseurs d'électricité et de gaz dont le devoir est simplement d'effectuer des travaux techniques: les vrais techniciens ne demandent ni de données d'utilisateur ni de signature de contrats.

Alors, voici ce qu'il faut faire (et ce qu'il ne faut pas faire) pour éviter les escroqueries:

  • Ne communiquez le POD (Point Of Delivery - un code qui identifie uniquement vos services publics pour l'approvisionnement en électricité) ou le PDR (le point de redistribution qui est un code identifiant le point physique où le gaz naturel est livré par le fournisseur) à quiconque à qui vous ne faites pas confiance.
  • Ne signez ni documents ni contrats sans y avoir prêté toute l'attention voulue.
  • Si vous vous méfiez de quelque façon que ce soit d'un vendeur, ne dites pas lors d'une conversation par téléphone «oui» ni «confirmez» .
  • Ne montrez pas vos factures et ne communiquez vos coordonnées à aucun vendeur de porte à porte ou à ceux qui vous appellent au téléphone. Demandez que les propositions de contrat soient faites sous forme écrite.

Vous pouvez également comparer les prix du gaz et de l'électricité sur le site officiel d'ARERA.

Article vu sur: Mercato dell'energia, allerta sui contratti truffa (Italia oggi)

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista