Comment acquérir la nationalité italienne

Citoyenneté italienne / Pixabay
Citoyenneté italienne / Pixabay
22 octobre 2019, Magaraggia Law Firm

En général, la citoyenneté italienne est obtenue par le « ius sanguinis », c'est à dire si l'on a un parent italien. Cependant, il est possible d'obtenir la nationalité en remplissant certaines conditions.

La matière est régie par la loi n ° 91 du 5 février 1992.

Ascendance italienne ou mariage

1. La nationalité italienne est acquise automatiquement pour un enfant d'une mère ou d'un père italien. C'est également le cas si l'enfant est de parents apatrides ou inconnus et est né en Italie.

2. Un mineur étranger adopté par un citoyen italien acquiert automatiquement la nationalité italienne.

3. La nationalité peut également être acquise par les descendants d'une personne qui avait à l'origine la nationalité italienne et qui a ensuite emmigré dans un autre pays. Dans ce cas, il est nécessaire de pouvoir prouver l'ascendance de la personne qui était à l'origine citoyenne italienne.

4. La nationalité peut également être acquise par mariage avec un citoyen italien.

Résidence italienne

5. Un autre moyen d’obtenir la nationalité en tant qu’étranger consiste à résider en Italie pendant une période prolongée, d’au moins dix ans. La période peut être raccourcie en d'autres circonstances : pour les étrangers nés en Italie, la période sera de trois ans au lieu de dix. Pour les citoyens d'autres pays européens, la résidence italienne doit être de quatre ans.

6. La nationalité peut également être reconnue au bénéfice de la loi ou d'un mérite particulier, ce dernier étant accordé par le Président de la République à ceux qui ont rendu des services éminents à l'Italie ou lorsqu'il existe un intérêt exceptionnel de l'État.

Cette question a récemment fait l'objet d'un décret relatif à la sécurité (loi n ° 132/2018 en vigueur depuis le 4 décembre 2018).

Le délai de clôture de la procédure est passé de 24 à 48 mois. Il a également été requis que le demandeur (en cas de demande de citoyenneté par mariage) parle italien de manière appropriée.

Dans le cas où le « nouveau » citoyen italien aurait une condamnation pénale pour certains crimes, une loi 132/2018 prévoit la révocation de la nationalité.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista